fr_flag_off space gb_flag space chine_flag
Accueil
Qui sommes nous?
Nous contacter
FAQ
Base TAF (Techniciens, artistes et Figurants)
Inscription Base Production Exécutive
Actualités
spaceTOURNER EN FRANCE
Réseau de 40 commissions du film
Rechercher un décor
Proposer un décor
Rechercher une production exécutive (en anglais)
Guide Pratique des Tournages
Principaux tournages étrangers
Histoires de tournages (archives INA)
spaceFINANCEMENTS
Crédit d'impôt international
The Incentives Guide (en anglais)
Aides des collectivités territoriales
spaceDIVERS
France Unlimited Access 3
Liens utiles
Plan du site
Copyright
Le CinéDico - Lexique multilingue
Presse & Logos

Film France est soutenue par :   logoCNC
Membre du réseau :   logoEUFCN
Membre de réseau :   logoAFCI
Partenaires principaux :   logoBellefaye
fb
 
 
Les actualités

  Dernières actualités
   < Revenir en arriere      Actualités précédentes >
 
  30/12/2013
  Les résultats du prix Louis-Delluc 2013



Le prix Louis-Delluc 2013, considéré comme le «Goncourt du cinéma», a été attribué mardi à La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche, déjà Palme d’or au Festival de Cannes. Le jury, présidé par Gilles Jacob, a aussi choisi de récompenser Vandal d'Hélier Cisterne pour le Prix Louis-Delluc 2013 du premier film. Ces deux prix récompensent des films qui mettent en valeurs différentes régions de France :

La vie d'Adèle : Tourné près de 100 jours dans le Nord-Pas de Calais, ce film a été soutenu par le fonds d'aide de Pictanovo à hauteur de 175 000 €. Le tournage a été accompagné également par le Bureau d'accueil des Tournages de Pictanovo, pour des pré- repérages, la recherche de techniciens et de comédiens, le suivi du projet tout au long de l'année. Le tournage a eu un impact important sur le territoire puisqu'il a permis l'emploi d'une quinzaine de techniciens régionaux et plus de 400 petits rôles et figurants ont participé au film.

Vandal : Le tournage s'est déroulé en Alsace et en Rhône-Alpes durant 32 jours. Le film a été partiellement tourné sur le site de la Madeleine (durant six semaines) à Bourg-en- Bresse. Les séquences concernant les graffeurs ont été tournées de nuit, à Strasbourg, dans la zone industrielle du Port-du-Rhin et à la gare de triage, ainsi qu’à l’ancienne usine Schutzenberger à Schiltigheim et au lycée Le Corbusier à Illkirch-Graffenstaden. Le film a obtenu le soutien de la région Rhône-Alpes, de la Commission du Film Rhône-Alpes, de la Région Alsace (100 000€), de la Communauté Urbaine de Strasbourg (86 000€), du bureau d’accueil de tournages de la Communauté Urbaine de Strasbourg et une aide à la réécriture de la Région Basse-Normandie.

fb