fr_flag_off space gb_flag space chine_flag
Accueil
Qui sommes nous?
Nous contacter
FAQ
Base TAF (Techniciens, artistes et Figurants)
Base Productions exécutives
Actualités
spaceTOURNER EN FRANCE
Réseau de 40 commissions du film
Rechercher un décor
Proposer un décor
Rechercher une production exécutive (en anglais)
Guide Pratique des Tournages
Principaux tournages étrangers
Histoires de tournages (archives INA)
spaceFINANCEMENTS
Crédit d'impôt international
The Incentives Guide (en anglais)
Aides des collectivités territoriales
spaceDIVERS
France Unlimited Access 3
Liens utiles
Plan du site
Copyright
Le CinéDico - Lexique multilingue
Presse & Logos

Film France est soutenue par :   logoCNC
Membre du réseau :   logoEUFCN
Membre de réseau :   logoAFCI
Partenaires principaux :   logoBellefaye
fb
 
 
Les actualités

  Dernières actualités
   < Revenir en arriere      Actualités précédentes >
 
  03/04/2014
  Rhône-Alpes & PACA De toutes nos forces
Le film de Nils Tavernier est en salles depuis le 26 mars. Coproduit par Rhône-Alpes Cinéma, il est aussi aidé par le fonds d'aides de la Région PACA.


Comme tous les adolescents, Julien rêve d’aventures et de sensations fortes. Mais lorsqu’on vit dans un fauteuil roulant, ces rêves-là sont difficilement réalisables. Pour y parvenir, il met au défi son père de concourir avec lui au triathlon « Ironman » de Nice: une des épreuves sportives les plus difficiles qui soit. Autour d’eux, c’est toute une famille qui va se reconstruire pour tenter d’aller au bout de cet incroyable exploit.

En Rhône-Alpes, le tournage s'est déroulé en Savoie et Haute- Savoie, à Thônes, la Clusaz, Les Clefs, Le Grand Bornand, Arêches, Val Thorens, Saint Jorioz, Taninges, Les Contamines avec le soutien logistique de la Commission du film RHONE-ALPES. Pour la partie du tournage à Nice l'équipe a été aidé par la Commission du film des ALPES-MARITIMES.
» http://www.dailymotion.com/video/x1amjdg_de-toutes-nos-forces-sortie-le-26-mars_shortfilms

fb    
 
 
  03/04/2014
  La Braconne en région Centre
Le premier long-métrage de Samuel Rondière est en salles depuis le 2 avril. Il a bénéficié du soutien logisique et financier de Ciclic.


Driss, pas vingt ans, vit de petits rackets et d'expédients. Il croise la route de Danny, voleur fatigué, qui arpente les zones commerciales au volant de sa vieille Merco. Sous la houlette de Danny, le jeune Driss, frimeur et naïf, fait ses classes et apprend quelques ficelles. Le monde violent où l'emmène peu à peu le vieux truand va mettre un terme à l'insouciance du jeune homme...

Le tournage s'est intégralement déroulé en région Centre (Indre-et-Loire) aux mois de mai et juin 2013.
» http://www.ciclic.fr/ressources/la-braconne

fb    
 
 
  26/03/2014
  Film France est à l'AFCI Locations Show...
...le grand salon professionnel des décors et des incitatifs organisé chaque année à Los Angeles.


La délégation française, menée par Film France, présente cette semaine aux Etats-Unis est composée de commissions du film, de sociétés de production exécutives, de prestataires Vfx :

Alain Randresy - Agence Film Réunion
Mia Baque - Ecla Aquitaine
Tony Coco-Villoin, Michel Morice, Thierry L'Etang - Commission du film de Guadeloupe

· Leonard Glowinski - 22h22
· Antoine Marbach & Damien Stumpf - Ateliervfx
· Richard Schlesinger - Axes Entertainment
· Thomas Buchwalder & Virginie Drouot - Cactus Films France
· Xavier Roy - Froggie Production
· David Atrakchi - FullDawa Films
· Myriam Rak - I Mediate Clearance
· Oliver Gauriat - Paris-Nice Productions
· John Bernard - Peninsula Film
· Mickael Bec - Purple Papaya Films
· Carla Diamond - The Bridge
» http://afcilocationsshow.com/

fb    
 
 
  19/03/2014
  La pièce manquante tourné en Bourgogne
La pièce manquante de Nicolas Birkenstock, produit par Stromboli Films, a vu le jour grâce à l'implication de la Commission du Film de Bourgogne.


Un matin, Paula (Lola Duenas) disparaît, abandonnant André (Philippe Torreton) son mari, et leurs deux enfants. Dépassé par la situation, André tente de dissimuler la disparition de Paula à son entourage, contraignant ses propres enfants au silence. Le temps d’un été, chacun d’eux va affronter à sa manière la douleur de l’absence, et partir en quête d’un nouvel apaisement. L'histoire se déroule en Bourgogne et plus particulièrement à Voutenay sur Cure, aux Tanneries à Avallon, à Chastellux sur Cure... Le tournage à eu lieu en août 2012 pendant 20 jours en Bourgogne et 5 jours en région parisienne. Le film à bénéficié de l'aide logistique de la Commission du Film de Bourgogne notamment pour la recherche de décors et l'embauche de techniciens locaux. Le film à de plus été aidé à hauteur de 100 000 euros par la Région Bourgogne.

fb    
 
 
  13/03/2014
  La Dordogne dans un téléfilm historique
Richelieu, la pourpre et le sang, téléfilm historique réalisé par Henri Helman et tourné en Dordogne, est diffusé sur France 3.


Le tournage s'est déroulé pendant 22 jours en 2013 aux Châteaux de Beynac, Bourdeilles, Hautefort, Jumilhac et Puymartin, ainsi qu’au cloître de l’Abbaye de Cadouin et à Sarlat. Le téléfilm raconte l'histoire du jeune marquis de Cinq-Mars, qui connaît une ascension fulgurante, protégé du cardinal de Richelieu, le puissant ministre de Louis XIII. Richelieu le place au plus près du pouvoir, et voit le roi tomber sous le charme de ce jeune homme. Le téléfilm a bénéficié du soutien logistique de la Commission du Film de Dordogne et d'une aide financière du Fonds de Soutien du Conseil Général de la Dordogne.

Pour voir le Replay

fb    
 
 
  12/03/2014
  Une comédie dans le sud : Fiston
En salles : Fiston, de Pascal Bourdiaux, une comédie tournée en PACA avec l'accompagnement des Commissions du film d'Aix en Provence et Ouest Provence


L'histoire met en scène Alex (Kev Adams) qui depuis ses 7 ans n’a qu’une seule et même obsession : séduire Sandra Valenti (Nora Arnezeder), la plus jolie fille d’Aix-en-Provence. Pour y parvenir, il va mettre au point un plan infaillible en décidant de s’adjoindre les services d’Antoine Chamoine (Franck Dubosc) qui a réussi, 20 ans auparavant, à séduire la mère de Sandra. Ainsi, en 2012, l’équipe de tournage a investi pendant 18 jours Aix- en-Provence (place Séraphin Gilly, place Richelme, fac de droit...). Le réalisateur a aussi posé sa caméra pendant 21 jours en Ouest Provence (Istres, Fos-sur-Mer et Grans). Le film a bénéficié d'une aide logistique de la Commission du Film d'Aix- en-Provence et Ouest Provence notamment pour l'embauche de près de 250 figurants, la recherche de décors, l'hébergement... Le film a aussi reçu une aide à la production de l'intercommunalité Ouest Provence à hauteur de 100 000 euros.

Après une semaine d'exploitation, le film est passé numéro 1 au box office avec plus de 708 000 entrées.

fb    
 
 
  06/03/2014
  Un weekend à Paris, avec l'oeil de Roger Michell
Un weekend à Paris de Roger Michell, une fiction britannique tournée dans la capitale.


Ce long métrage met en scène Jim Broadbent et Lindsay Duncan, un couple anglais en voyage à Paris pour fêter leurs trente ans de mariage. Ils redécouvrent la ville, mais aussi l'humour, la fantaisie, et le plaisir d'être ensemble. Le film se déroule dans de nombreux décors emblématiques de Paris : Montmartre, les Tuileries, le Palace Plaza Athénée, la Gare du Nord... Le tournage a ainsi eu lieu en 2012 pendant 21 jours dans la capitale avec l'appui logistique de Paris Film. Il a bénéficié du Crédit d'Impôt International (C2I) et Le Bureau Film s'est occupé de sa production exécutive.

bande annonce

fb    
 
 
  30/12/2013
  Les résultats du prix Louis-Delluc 2013



Le prix Louis-Delluc 2013, considéré comme le «Goncourt du cinéma», a été attribué mardi à La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche, déjà Palme d’or au Festival de Cannes. Le jury, présidé par Gilles Jacob, a aussi choisi de récompenser Vandal d'Hélier Cisterne pour le Prix Louis-Delluc 2013 du premier film. Ces deux prix récompensent des films qui mettent en valeurs différentes régions de France :

La vie d'Adèle : Tourné près de 100 jours dans le Nord-Pas de Calais, ce film a été soutenu par le fonds d'aide de Pictanovo à hauteur de 175 000 €. Le tournage a été accompagné également par le Bureau d'accueil des Tournages de Pictanovo, pour des pré- repérages, la recherche de techniciens et de comédiens, le suivi du projet tout au long de l'année. Le tournage a eu un impact important sur le territoire puisqu'il a permis l'emploi d'une quinzaine de techniciens régionaux et plus de 400 petits rôles et figurants ont participé au film.

Vandal : Le tournage s'est déroulé en Alsace et en Rhône-Alpes durant 32 jours. Le film a été partiellement tourné sur le site de la Madeleine (durant six semaines) à Bourg-en- Bresse. Les séquences concernant les graffeurs ont été tournées de nuit, à Strasbourg, dans la zone industrielle du Port-du-Rhin et à la gare de triage, ainsi qu’à l’ancienne usine Schutzenberger à Schiltigheim et au lycée Le Corbusier à Illkirch-Graffenstaden. Le film a obtenu le soutien de la région Rhône-Alpes, de la Commission du Film Rhône-Alpes, de la Région Alsace (100 000€), de la Communauté Urbaine de Strasbourg (86 000€), du bureau d’accueil de tournages de la Communauté Urbaine de Strasbourg et une aide à la réécriture de la Région Basse-Normandie.

fb    
 
 
  09/04/2013
  « L'écume des jours » : Boris Vian au cinéma
"L'écume des jours", réalisé par Michel Gondry et adaptation du célèbre roman de Boris Vian, sortira en salles mercredi 24 avril


Ce film, qui réunit Romain Duris, Audrey Tautou, Gad Elmaleh ou encore Omar Sy, a bénéficié des aides logistiques de Paris Film et de la Commission du Film Seine Saint Denis, ainsi que de l'aide financière de la région Ile de France à hauteur de 505 000 euros.

Tourné à Paris et en Ile-de-France, on y retrouve les décors de l'hôpital Maison Blanche à Neuilly sur Marne (notamment un pavillon submergé par 7 tonnes d'eau), l'Eglise Notre Dame de la Croix, dans le quartier de Ménilmontant à Paris, la Patinoire de Saint-Ouen, ou encore le Musée Grévin.
La Commission du film de Seine Saint Denis a également aidé aux repérages et à la préparation au tournage.

Plus d'informations sur le site du film

Crédit Photo: StudioCanal  

fb    
 
 
  04/04/2013
  Tournage à la Cour d'Appel d'Aix-en-Provence
Le tournage du film « De guerre lasse » a été soutenu par les Commissions du Film PACA et d'Aix-en-Provence


La Cour d'Appel d'Aix en Provence a accueilli les 25 et 27 mars 2013 le tournage de « De guerre lasse », du réalisateur Olivier Panchot, avec comme comédiens principaux Tcheky Karyo, Djalil Lesper et Sabrina Ouazani.

Le film met en scène Alex, fils d'un caïd pied-noir qui, pour échapper à la mafia corso-marseillaise qui a mis un contrat sur sa tête, s'engage dans la légion. Quatre ans plus tard, de retour à Kaboul, il déserte et retourne finalement à Marseille où il est né. Le danger est toujours là, mais Alex est déterminé à retrouver Katia, la femme qu'il n'a jamais cessé d'aimer.

Ce tournage illustre la politique d'ouverture des Palais de Justice aux tournages menée par le Ministère de la Justice (contacts dans le Guide Pratique des Tournages). Les commissions du film en partenariat avec le Ministère de la Justice référencent les différents tribunaux ouverts aux tournages dans toute la France.

Le tournage, dont plusieurs séquences ont eu lieu à l'intérieur du Palais de justice (la salle des pas perdus, récemment rénovée, l'escalier monumental, la galerie du Palais Verdun et la salle d'audience n°1 du Palais Monclar), a bénéficié du soutien financier de la région PACA et de l'aide logistique des commissions du film PACA et d'Aix-en-Provence. Cette aide s'est traduite notamment par la recherche de décors et de techniciens (une trentaine de techniciens et une quinzaine de figurants participaient au tournage).

Site de la Cour d'Appel d'Aix-en-Provence

Crédit photo : Magali Serra & Alexandre Moussa
»
http://www.rip.justice.fr/2424-realiser-un-tournage-de-fiction-dans-un-tribunal

fb    
 
 
  03/04/2013
  Casse du siècle en Rhône-Alpes
"11.6" un film de Philippe Godeau avec François Cluzet, a bénéficié du soutien de la Commission du Film de Rhône-Alpes.


"11.6" retrace le parcours de Toni Musulin, convoyeur de fonds condamné pour avoir détourné à Lyon en 2009 les 11,6 millions que contenait son fourgon blindé...

Coproduit par Rhône-Alpes Cinéma et accompagné par la Commission du Film Rhône-Alpes, le film s'est entièrement tourné dans la région : à Lyon et dans le Grand Lyon, en partie à Rhône-Alpes Studios, et en Haute-Savoie pendant 45 jours.

La production s'est appuyée sur une cinquantaine de techniciens locaux et a généré plus de 1,8 millions d'euros de retombées économiques.

Sortie en salles mercredi 4 avril.

Bande annonce et infos complémentaires sur le site de Rhône-Alpes Cinéma  

fb